LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS

Bienvenue dans notre association pour la déviation du nord Migennois

 

Assemblée Générale du samedi 5 juin 2010 salle Valmy de Migennes

Début de séance 10h15

 

Présents à notre assemblée générale :

-  Mr François MEYROUNE, Maire de Migennes

-  Mr François BOUCHER conseiller général du département

-  Mr Jean QUATRESOUS président de l’association

-  Mme Colette DEFAIX, vice Présidente

-  Mme  QUATRESOUS, trésorière

-  Mr Georges BOURGUIGNON, secrétaire

- et Mr BIDOT  vice président de la communauté de communes

Introduction du président, qui passe la parole à Mr Defaix, afin qu’il justifie sa démission au poste de Président de l’association.

Sa mise en cause avec des menaces à peine voilées l’on contraint de passer la main à Mr Jean QUATRESOUS, comme nouveau président de l’association.

Explication de la situation par Mr François Meyroune:

Le projet de cette déviation remonte aux années 1970…….

Depuis 1977 le tracé est réalisé et depuis 1990 le conseil régional et le conseil général sont OK pour en prévoir le financement.

Les études sont terminées et la conclusion est que la réalisation est possible, en répartition de 22.5 % à la région et 55 % au département, en chiffres cela laisse environ 5 millions d’€uros à la charge des communes concernées.

Il est évident que le développement économique de la région de Migennes en trouverait du profit.

On en attend déja le développement de la zone des Latteux et de la zone du parc d’activité de Bourgogne.

De plus, ce développement sera encore plus efficace si les nuisances de la circulation en centre ville sont déviées vers les zones d’activités commerciales et industrielles.

Conclusion de Mr Meyroune :

       Il faut que la communauté de communes soit rendue compétente en matière de voiries, ainsi le coût sera dilué et on peut espérer une participation de la région plus élevée ( 30% par exemple au lieu de 22.5 % )…………..

Prise de parole de Mr François BOUCHER :

Il n’y a pas de blocage administratif, le remembrement sur Laroche est en cours, mais d’autres déviations sont à l’étude ( Sens, Appoigny ) il faut faire vite pour valider celle du nord Migennois qui nous réunit ce jour.

Prise de parole de Mr Bidot, vice président du communauté de communes :

Petite rectification le coût ne serait pas de 15 € par foyer fiscal( sur la base actuelle) , mais par habitant, il faut le savoir, mais de toutes façons nous attendons d’obtenir la compétence de voiries, suite à quoi il nous restera à convaincre les communes de l’intérêt collectif de cette réalisation : pour Charmoy, Chichery et Cheny.

Reprise de parole par Mr Boucher qui nous rappelle les travaux déja réalisés : divers ronds-points, le pont de Charmoy, donc pourquoi pas la déviation…..

Reprise de parole par le président, Mr Jean Quatresous, qui énumère toutes les actions menées par Mr Jean-Pierre Defaix depuis la création de l’association, et qui ne compte pas en rester la, si nécéssaire……….

Mr Boucher annonce que Joigny devrait voir l’avenir et se joindre à ce projet de déviation qui pourrait lui bénéficier aussi.

Mr Meyroune confirme que ce tracé ne peut plus être modifié  et que nous n’attendons plus que la compétence de voirie à la communauté de communes pour conclure.

Le président, Mr Jean Quatresous annonce que si nécessaire d’autres actions seront menées.

Le rapport d’activité a été adopté à l’unanimité, ainsi que le rapport financier.

 

Fin de la séance  à 11h 45 

Mme Quatresous invite les participants à leur éventuelle adhésion en membres actifs ou bienfaiteurs et invite toute la salle à se rendre à la buvette pour conclure cette séance.

 

 

Association pour la déviation de Migennes 

Rédaction de G. B. secrétaire 11/06/2010 

Dans : association
Par ladeviationdunordmigennois
Le 11 juin, 2010
A 18:53
Commentaires : 0
 
 

rendez-vous à la préfecture d’Auxerre

 ASSOCIATION POUR LA DEVIATION 

 Mardi soir : préparation des questions à l’ordre du jour 

 Mercredi 9 Février 2010  à 10 heures en préfecture d’Auxerre

 Rendez-vous avec Monsieur COUSIN, le chef de cabinet de Mr ROLLAND (Président du conseil  général), 

PRESENTS AU RENDEZ-VOUS ;  

 -       Mr QUATRESOUS, Président de l’association

 -       Mme DEFAIX, vice-présidente 

  -       Mme QUATRESOUS, trésorière  

 Questions : 

 -A : peut-on obliger à  la réalisation de cette déviation, qui est d’utilité publique ?  Réponse ; NON Le conseil général a 25 projets de déviations et ne pourra en réaliser que la moitié, pour des raisons de choix et de coût. Explications ; Dans le projet de la déviation nord de Migennes, il y a 3 problèmes

 -       1 : La commune de Laroche y est opposée, par la voix de son Maire, dans le principe et par son impossibilité de faire face à sa part de financement.

 -       2 : Le manque d’avis favorables des Maires de l’intercommunalité.

 -       3 : L’avis défavorable du commissaire enquêteur (en raison du remembrement) Le consensus est indispensable. Toutefois, on peut s’assurer de l’endettement réel de la commune de Laroche, et essayer d’envisager un transfert de la voierie à l’intercommunalité (cette  étude est en cours et nous en attendons les conclusions pour la fin juin 2010).  Pour rendre ce projet plus supportable par les communes, on peut aussi espérer une aide du conseil général ou de la région, 10% de subvention complémentaire mettrait alors les communes en situation de pouvoir accepter le projet financièrement. En 2005 ce projet était bouclé, mais nous nous sommes heurtés au refus de la commune de Laroche, et le projet n’avait déjà pas pu aboutir, alors que le montage financier était réalisable grâce notamment à la vente de la gendarmerie (délocalisée).  Actuellement, l’intercommunalité n’a pas la compétence de voierie, donc ne peut pas monter le dossier financier de réalisation du projet.

 -B : La préfecture peut-elle obliger les mairies à se réunir pour évoquer la réalisation du projet ?   

   Réponse : NON, il faut obtenir l’accord de notre municipalité.

 -C : la route D943 aurait été considérée comme route stratégique, Monsieur Cousin ne valide pas cette affirmation qui est fausse. 

-D : Qui a financé le pont de Charmoy ? la réponse nous sera transmise par un courrier. Quant à la consultation des comptes de la commune, rien n’est confidentiel et l’accès ne doit pas nous en être refusé par Mme Charlot (le Maire de Laroche). 

 -E : et enfin le problème des panneaux de signalisation, le conseil général est compétent  pour prendre en charge les modifications nécessaires. 

Fin de l’entretien à 11h30

Association pour la déviation de Migennes Rédaction de G. B. secrétaire 10/02/2010 

 

Dans : Non classé
Par ladeviationdunordmigennois
Le
A 17:45
Commentaires : 0
 
 
 

upalassoc |
skol diwan sant-brieg |
''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | COMITE DE JUMELAGE
| Alphacom +
| La Gazette du Lavoir de Fon...